Bat Jean-Pierre

Jean-Pierre Bat, originaire des Hautes-Pyrénées, est diplômé de l'Ecole des Chartes, et agrégé d'Histoire.

Le syndrome Foccart. La politique française en Afrique de 1959 à nos jours

Folio hisoire

Bessou Bernard

Voir Rencontre avec Bernard Bessou

Bouyssy Maïté, Cubero José, Vié Robert

Bertrand Barère 1755-1841 de Tarbes à Paris... et retour

Association Guillaume Mauran

A l'occasion du 250° anniversaire de la naissance de Bertrand Barère, une approche, par facettes, d'un Tarbais qui fonda le département des Hautes-Pyrénées, et devint le pivot du Comité de salut public

aux heures les plus conflictuelles

de la Révolution française.

 

L'Association Guillaume Mauran propose les Actes du colloque Bertrand Barère, qui, en septembre 2005, a réuni des chercheurs et des universitaires : André Mengelle, Michel Taillefer, José Cubero, Alain Massalsky, Christine Doucet, 
Philippe Martel, Jean-Pierre Thomas, 
Anna-Maria Rao, Robert Vié, Maïté Bouyssy


José Cubero présentera cet ouvrage le vendredi 5 avril 2013, à 20h30, Local du Club Le Temps de Vivre 20-22 rue des Cultivateurs à Tarbes  

Boudjedra Rachid

Pour son livre le Printemps

Brianti Sylvio

Sylvio Brianti est adjoint du patrimoine à la ville de Bagnères-de-Bigorre. Commissaire d’expositions, galeriste, enseignant en muséographie, auteur de catalogues et de monographies, il est également auteur chez Edicité du très remarqué « Dictionnaire de l’art moderne et contemporain dans les Hautes-Pyrénées de 1900 à nos jours ».

 

Bagnères de Bigorre - Anthologie poétique

Editions des Régionalismes 2012

Le livre de Sylvio Brianti, Bagnères-de-Bigorre, Anthologie poétique, 1819-1934, publié en 2012 aux Editions des Régionalismes, nous convie à une promenade poétique et historique au cœur de cette ville et dans les environs. Ces deux dates correspondent aux grandes heures de la station thermale car il fut un temps où Bagnères rivalisait avec Spa et était considérée comme la ville de France où l’on se divertissait le mieux. L’anthologie réunit une soixantaine de poèmes influencés par des mouvements littéraires divers : classicisme, romantisme, parnasse...

Parmi les dix-huit poètes retenus, certains noms nous sont plus familiers que d’autres, sont passés à la postérité : Alfred Roland dont le buste peut s’admirer sur les Coustous, Frédéric Soutras, Laurent Tailhade, bien sûr, l’enfant terrible de Tarbes et de Bagnères, Edouard Dulac.

Cette anthologie a le mérite de réunir des écrits, certes inégaux dans leur qualité littéraire, mais qui témoignent tous du regard porté sur la ville et ses environs tout au long du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Et l’on peut lire et relire « Soirée de Juin » de F. Soutras, le « Sonnet frileux » de L. Tailhade, « Triste !!! Triste !!! » de Louis Dussert qui évoque Bagnères sous la pluie, quand « Le vent par Bayonne apporté/ Ballotte les huit réverbères/ De la municipalité », et quand « L’horloge d’une voix austère/Parle dans les beffrois glacés. »

 

                                    Anne LASSERRE

Brives Annie

Editions Cairn

Cet ouvrage raconte un moment capital de l’histoire pyrénéenne, lorsqu’il y a deux siècles, les Pyrénéens des deux versants, français et espagnol, étaient étroitement unis par des liens pastoraux, commerciaux et humains. C’était le temps où même en plein hiver, au mépris des difficultés évidentes imposées par le climat et l’altitude, des caravanes chargées de marchandises franchissaient les ports de Boucharo et de Pinède. Les relations avec l’Espagne n’avaient encore jamais été abordées systématiquement par la recherche historique en cette vallée de Barègesoù justement l’obstacle s’érige ici plus formidable qu’ailleurs.