VENDREDI 31 JANVIER 2014
BOURSE DU TRAVAIL, 20h30

Débat avec la participation des librairies

 

Les Beaux Jours (Tarbes), Le Vent des Mots (Lannemezan), Auprès de Pyrène (Bagnères de Bigorre), Le Square (Lourdes)...


Soirée animée par Véronique Baubay
et Alain Capdejelle

Pourquoi l'hécatombe actuelle des librairies ? Dans toute la France, on a appris, durant les deux derniers mois, la fermeture de plusieurs réseaux de librairies : Virgin, Castella (Toulouse) et Chapitre.com. A Tarbes, la principale librairie du centre-ville Lhéris-Chapitre.com est en attente d'un éventuel repreneur.

Que faire ?

Pour quel type de librairie y-a-t-il un avenir ?

 

lire la suite

Librairie Chapitre dans l'attente d'un repreneur
Librairie Chapitre dans l'attente d'un repreneur

En préparation au débat, on peut lire, ou relire, le "roman" d'Isabelle Desesquelles, Fahrenheit 2010, Stock.

 

"Isabelle Desesquelles dirigeait la célèbre et centenaire librairie Privat, à Toulouse, que le groupe de Jörg Hagen a rachetée en 2005. Elle a demandé à être démissionnée. Elle avait l'impression de devenir «une poubelle». Ce métier qu'elle aimait tant, qu'elle pratiquait si bien, le big boss de Chapitre.com (rebaptisé ici Lachaîne) l'a dénaturé et l'en a dégoûtée.

Elle croyait à la vertu du temps, qui finit par récompenser les beaux textes aux tirages confidentiels ; elle voyait sa librairie comme «un lieu où le texte, né d'un tumulte intime, puisse respirer un peu». On lui a ordonné d'en faire un supermarché, d'y vendre en priorité «le Journal d'un vampire» et des piles de «livres burgers», de porter un gilet orange et de placer des cartes de fidélité" (Nouvel Observateur)